Paroles de thérapeutes

Anceline SIDLOVSKI est sophrologue : elle vous aide à retrouver le sommeil

Anceline SIDLOVSKI a d’abord été chef d’entreprise dans les métiers de la vente avant de devenir Sophrologue. Sportive (marathon, natation), elle a découvert la sophrologie en salle de sport : “J’ai mis des mots sur les maux et ai eu envie de me former pour transmettre”.
Elle a 65 ans et exerce depuis 5 ans dans son appartement du 14eme ou elle a aménagé un espace indépendant pour recevoir ses clients.
Pour se former elle a suivi la formation accélérée de lIFS en 1 ans puis un stage.
Ensuite elle a suivi deux spécialités (sur le sommeil, et sur les adolescents)
à l’Académie de sophrologie chez Chéné.
Pour démarrer elle a créé son site et fait des salons.

Un sujet récurrent à traiter : le manque de sommeil

Elle décrit ses clients : mon public est de tous les âges. Je suis essentiellement consultée pour des problèmes d’angoisse, de stress et le manque de sommeil est un sujet récurrent.
Anceline SIDLOVSKI nous décrit une séance-type : “Une séance type de suivi commence par un échange sur l’application des exercices appris lors de la semaine précédente;Un débriefing du temps écoulé et de l’énoncé de l’intention de la séance à vivre le jour même. Nous apprenons les exercices liés à cette intention ( à noter: je les fais en même temps). Puis vient le temps de la « sophronisation »: guidé(e) par ma voix, on prend conscience de son corps ,le mental et le corps se joignent dans une visualisation positive”.
Anceline effectue également un débriefing sur les ressentis et explique comment appliquer la sophrologie dans son quotidien.
Elle propose ensuite une prise du rendez vous suivant en décidant nous décidons ensemble de son intention.
Elle voit ainsi les qualités pour être une bon praticien : L’écoute, le non jugement, la bienveillance, Avoir envie de partager, de transmettre.
Un atout ? : son age ( “pour une fois! “ajoute-t-elle… )

“Faire taire le petit vélo”

Sur sa spécialité elle précise : “Ma spécialité est le sommeil. Ayant été de nombreuses années insomniaque ,je sais ce que le manque de sommeil engendre. J’apprends à mes clients comment faire “ taire le petit vélo” qu’est le mental pour se concentrer sur le corps et ça marche !
Ce qu’elle préfère dans son métier c’est accompagner les femmes envahies de doutes sur elle mêmes. Selon Anceline, elles n’arrivent pas à gérer toutes leurs casquettes de femme, épouse, mère, et leur travail…tout est compliqué et elles veulent être parfaites. A ce propos elle cite une anecdote: elle se souvient d’avoir accompagné A…., qui s’était beaucoup investie dans son travail ,n’arrivait pas à le lâcher, et pourtant cherchait à être maman, mais en vain malgré l’aide médicale:
“Nous avons avancé, reculé, avancé de nouveau …..et puis j’ai reçu la photo de Rose il y a quelques mois …”
Pour résumer, Anceline conseille au praticien qui veut se lancer : “Il faut avoir plusieurs cordes à son arc… et s’installer en cabinet pluridisciplinaire.

Plus d’infos

  • Séances individuelles : sur rdv à l’heure qui convient au client 4 séances. 185€ payables à l’inscription.
  • Séance en «mini groupe» : deux, trois personne max sur rdv au cabinet. 70€ pour deux . 85€ pour trois . Sur une séance d’une heure et demie.
  • Stage vacances : en groupe de 5 personne la semaine du mardi 15 mai au vendredi 18 de 14h à 15h. 65€ le stage payable à l’inscription.Voici le déroulé du stage :
    – Découverte de la méthode, se détendre.
    – Gérer le négatif.
    – Favoriser le sommeil : comment s’endormir , se rendormir.
    – Accroître la confiance et appliquer la sophrologie dans son quotidien.
Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.