Paroles de thérapeutes

Daniel Rudy Koessler, une solide formation pour pratiquer l’Hypnose éricksonienne

Daniel Rudy Koessler, ancien pompier volontaire et ancien ambulancier, connaît bien les relations humaines. En 2011, il obtient sa première certification en qualité de technicien en hypnose éricksonienne. Il précise: “J’ai suivi ma formation à L’ARCHE/ Académie de Recherche et de Connaissance en Hypnose, dispensée entre Paris et Avignon sur une durée d’un an à travers différents modules et stages. Une formation digne de ce nom est un budget important et il faut savoir que la qualité nécessite un minimum de budget (coût en 2011: environ 4000€, hors frais annexes)”. Selon lui, une bonne formation en hypnose est avant tout une aventure humaine qui peut « secouer » et vous révéler. L’hypnose est une technique qui est facile à apprendre et il y a aujourd’hui bon nombre de formations pour y parvenir mais il met en garde: “Devenir thérapeute est vraiment autre chose de plus”. Pour démarrer, il a fait fonctionner son réseau et précise: “il faut surtout se montrer et aller à la rencontre des gens”.

L’hypnose n’est pas que thérapeutique

Daniel Rudy Koessler répond volontiers à toutes les questions sur l’hypnose et souligne: “L’hypnose n’est pas que thérapeutique. Elle est aussi un outil de bien-être et d’apprentissage et nous l’oublions. Une séance d’hypnose est un moment pour vous, avec vous. Une parenthèse dans le cours de la vie. C’est un cadeau à s’offrir pour se découvrir ou se redécouvrir, pour devenir la meilleure version de soi-même.

citation

Chaque personne représente un univers différent

Daniel Rudy Koessler intervient maintenant auprès d’un public très large : enfants , ados, adultes, particuliers, professionnels, sportifs, artistes ,aidants etc : ”Une séance , au départ, C’est une rencontre et une discussion. Je présente l’hypnose si nécessaire aux personnes que je reçois et le déroulé de la séance afin de déverrouiller leurs peurs, leurs craintes ou croyances autour de cet outil. Nous définissons ensemble un objectif clair pour passer ensuite à la phase dite de « travail »”. Daniel Rudy concède qu’il faut réunir certaines aptitudes pour exercer: “Une grande qualité d’écoute et de présence, aimer les gens et le partage et une certaine sensibilité, un savoir- être au delà de la technique.” Il décrit ses spécialités : Hypnose éricksonienne, accompagnement personnel, professionnel et sportif, addictions (tabac etc..), gestion de la douleur, du stress, dépassement de limites, de phobies, préparation mental à examen ou autre événement : “Ce que je préfère dans ce métier, c’est la rencontre et le fait que chaque personne soit un univers différent et ce qui me plaît le plus, c’est voir les changements intervenir et les petites étoiles dans les yeux des clients, et leurs sourires, à la fin des de séances.

Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.