Paroles de thérapeutes

Giovanna FOLLMI, de la communication à la sophrologie, tout naturellement…

Devenue thérapeute (sophrologie), Giovanna Follmi, 55 ans, avait déjà fait un bon bout de chemin dans la communication. Activité alliée à l’événementiel, c’était son métier depuis 20 ans. Elle précise son parcours : “Suite à cette expérience professionnelle, j’ai décidé de me réinventer en choisissant d’être sophrologue. Etre à l’écoute, accompagner les personnes dans leur problématique m’apporte le sens que je cherchais dans ma vie”.
Giovanna exerce depuis 6 ans dans un cabinet dans le Vieux Lille et dans un cabinet paramédical à Croix.Pour se former, elle a suivi la formation de Sophrologie et de Communication de Sylvie Tatjer (qui fait partie de la Société Française de Sophrologie). Elle conseille aux futurs thérapeutes de bien se renseigner auprès de professionnels, de faire une étude de marché avant de s’installer.
Elle-même s’est fait connaître par les médecins, kinésithérapeutes, ostéopathes aux alentours de chez elle, avec également de la distribution de flyers, cartes de visites, la création du site internet et facebook.

Deux cabinets en métropole lilloise

Aujourd’hui elle reçoit dans ses deux cabinets un public large (enfants, adolescents, adultes, seniors) : “Ils viennent pour des problèmes d’anxiété, de surmenage, de crises de panique, de manque de confiance en soi, de troubles du sommeil, des acouphènes, de la fibromyalgie. Mais également pour des préparations à des examens ou des interventions chirurgicales. Je les accompagne aussi dans les changements de vie comme un deuil, une séparation, une perte de travail ou l’entrée à la retraite”.
citation giovannaGiovanna Follmi décrit une séance type dans son cabinet, qui se déroule en trois temps : “La séance commence par un temps de discussion dans un espace de non-jugement et de bienveillance, qui permet de parler de la semaine qui s’est écoulée, de l’entraînement suivi et de l’intégration des exercices dans le quotidien, des situations particulières qui ont pu être vécues et, selon le cas, du déroulement de la séance à venir”.
Ensuite vient le temps des exercices pratiques adaptés à la problématique de la personne.
Et enfin, un temps de partage en fin de séance pendant lequel la personne peut exprimer ce qu’elle a vécu pendant les exercices.
Le point fort de la sophrologie est de donner des outils pour mieux se connaitre et être acteur de son bien être. Dans cet esprit, les personnes repartent avec un enregistrement des exercices pour pouvoir s’entraîner entre les séances. Giovanna ajoute : “C’est la répétition des exercices qui amène une transformation. Mon expérience en tant que sophrologue s’enrichit de mon approche aux techniques de communication avancées telles que la psychologie humaniste, la communication non violente. Elles sont une aide précieuse dans l’accompagnement à la personne”.

Une écoute bienveillante comme première qualité

eau zenGiovanna apprécie dans son activité de sophrologue la relation d’aide, consistant à accompagner une personne dans sa problématique et la voir repartir avec un beau sourire. Elle précise que la qualité fondamentale, l’attitude qu’elle doit adopter est l’écoute bienveillante, pour être totalement présente à l’autre.

Elle se souvient d’une personne en particulier : “J’ai suivi un jeune homme ayant une malformation cardiaque nécessitant une greffe. Il était stressé, pas bien dans sa peau et surtout vivant la situation comme une injustice. Je l’ai vu se transformer de séance en séance, être dans l’acceptation de sa situation, et être serein face à une future intervention. Mon métier prend tout son sens et toute sa profondeur lors de ces accompagnements”.

RENDEZ-VOUS TOUS LES LUNDIS

Giovanna Follmi anime tous les lundis une séance de groupe autour de la « gestion du Stress » au cabinet paramédical à Croix/ 18 résidence Flandre, avenue de Flandre .

Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.