Paroles de thérapeutes

Julie GUERRET, sophrologue et thérapeute, conseille de ne plus attendre pour s’occuper de soi

Julie GUERRETJulie FAYOLLE GUERRET est sophrologue et thérapeute en TCC (Thérapie Comportementale et Cognitive). Son cabinet se trouve au centre paramédical DUBAN, sur Sainghin en Weppes. Elle y est installée depuis Septembre 2016, après avoir exercé en libéral, en région parisienne.
Julie a d’abord été pharmacienne : “Ensuite, à partir de 2008, je me suis formée à la réflexologie plantaire, à la sophrologie puis à la TCC. Avant Lille, en région parisienne, j’exerçais en cabinet libéral et j’intervenais également dans un service de cancérologie à l’hôpital.
Julie est installée dans un centre paramédical, lui-même à proximité d’un centre médical : “J’ai présenté mes activités aux médecins et à certains professionnels de santé de ma commune.
Je dispose également d’un site internet sur lequel on peut retrouver de nombreuses informations sur mes activités mais aussi prendre rendez-vous en ligne”.

Pour exercer il est indispensable d’être passionnée…

Julie explique que pour exercer le métier de sophrologie ou de thérapeute en TCC, il est important d’avoir de l’empathie et de faire preuve d’objectivité et de neutralité bienveillante. Pour cela, il est indispensable d’être passionné par son métier, de faire preuve d’ouverture d’esprit, de continuer à se former régulièrement mais aussi de bien connaître ses propres limites.

 

Elle travaille aussi bien avec des adultes qu’avec des enfants ou des adolescents : “Je reçois, en TCC, des personnes souffrant de phobies, de troubles du comportement, de TOC, de dépression, de TDAH ou encore d’addictions… J’accompagne, en Sophrologie, les personnes désirant apprendre à gérer leur stress, leurs peurs, leurs émotions ou qui veulent se préparer en douceur à l’accouchement ou pour un examen (permis, baccalauréat, épreuves sportives…)”.

Etre à l’écoute pour recevoir sereinement chaque patient

citation_julie_guerretLe déroulement d’une séance varie en fonction du motif de consultation: “Maintenant, mon objectif premier est d’être à l’écoute et que mon patient se sente à l’aise et en confiance. Ce n’est qu’à cette condition, qu’un travail serein et efficace sera possible.
Julie accompagne ses patients avec différentes techniques :

  • La sophrologie
  • La thérapie comportementale et cognitive
  • La thérapie par exposition à la réalité virtuelle pour le traitement des phobies
  • La remédiation cognitive pour les personnes avec un TDAH ou des problèmes attentionnels
  • La réflexologie plantaire

Julie parle de ce qu’elle ressent lors des séances: “J’apprécie vraiment de pouvoir proposer une « pause Bien-être » dans la vie chargée de mes patients et de les voir sortir du cabinet avec le sourire !
J’aime aussi beaucoup les sourires et l’enthousiasme des enfants que je reçois, de les voir contents et impatients de revenir”.

Pour les patients qui hésitent encore, julie rappelle qu’Il est important de savoir s’octroyer des moments pour soi: “Et nous avons souvent tendance à le négliger dans nos vies actives actuelles. Plus le trouble pour lequel un patient consulte est récent, moins il faudra de séances pour le solutionner. Il est donc préférable de ne pas attendre que la situation se dégrade pour se faire aider.

ACTU : 2 nouvelles activités

  • La remédiation cognitive pour les personnes présentant un TDAH.
  • La thérapie par exposition à la réalité virtuelle pour le traitement des Phobies.