Santé et Bien-être

Le printemps est là ? Mangez mieux et discutez avec votre maraîcher

Manger sain, avant de manger bio, c’est respecter les saisons naturelles des fruits et légumes. Des fruits rouges en janvier, c’est possible, mais dommage car il y a plusieurs raisons pour que vous en trouviez. Prenons les fraises en janvier, elles ont fait un long voyage, plusieurs milliers de kms du sud de l’Espagne pour arriver dans votre assiette et sont des modèles de chimie… dopées, gorgées de pesticides, d’insecticides et les ouvriers qui les récoltent sont souvent exploités, venant d’Afrique ou d’Europe orientale. Dernier point à considérer : le goût, ces jolies fraises d’hiver ont perdu sucre et saveur, devenant un bel élément de décoration plus que le fruit tant espéré. Pour les fruits de saison, c’est encore l’hiver, mais pour les légumes, retour en douceur du printemps !

Légumes de plein air, aperçu du joli mois de mai côté jardin

maraicher

Sous serre, tout est possible, mais en plein air, en avril, le jardinier (celui de la moitié nord de la France), a semé sous abri des salades en octobre (des frisées par exemple) pour une récolte dès le mois de mai. C’est le plein moment des laitues de printemps. Une deuxième vague est semée en février pour les récoltes suivantes.
En mai, le jardinier s’active : il repique les salades et sème bientôt les haricots, les oignons et les échalotes plantées en avril. Il a semé sous abri ses tomates, courgettes et potirons en février et va fin mai les repiquer.

5 légumes/jour de printemps, c’est possible !

Tout le monde en convient maintenant : fruits et légumes, c’est au moins 5 par jour. C’est la campagne du ministère de la santé « Manger, Bouger » qui nous y incite. Leur effet favorable sur la santé a été démontré. Ils ont un rôle protecteur dans la prévention de maladies apparaissant à l’âge adulte, comme les cancers, les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le diabète… Enfin

et surtout, ils offrent une incroyable variété de saveurs, tout ce qu’il faut pour conjuguer santé et plaisir.
Côté fruits, terminons nos pommes et nos compotes d’hiver en attendant les fruits rouges qui arriveront bientôt.

legumes1legumes3legumes2

Les premiers légumes, focus du jardinier

Le Radis semé début avril s’invite en entrée : pain grillé, beurre et sel, le tour est joué.
Les choux (choux fleurs, choux verts), les pommes de terre encore en stock, les poireaux nous accompagnent encore : gratins, en vinaigrette, en soupe, ces légumes phare de l’hiver assurent la transition à votre table.
Les épinards semés en automne envahissent les paniers malgré des traumatismes anciens coté cantines… : jeunes pousses en salade ou larges feuilles étuvées pour réussir poêlées, tourtes et lasagnes.
Recommencez les croustades, feuilletées, cakes et autres plats à partager et dépensez sans compter tous les brins que vous trouvez : persil, ciboulette, thym, romarin vous tendent les bras.
Sur votre marché, discutez avec votre maraîcher, c’est lui qui connait le mieux son étal et bien sûr son jardin et manger des légumes de saison !

Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.