Paroles de thérapeutes

L’hypnose et l’imaginaire comme thérapie : l’univers de Bruno MACOU

logo hypnotiveBruno Macou se présente ainsi : “Si je n’étais pas sage, je serais thérapeute et comme j’ai un peu en moi ce côté rebelle, je le suis devenu à l’âge avancé de 52 ans il y a 3 ans. Il n’y a pas qu’une vie dans ma vie”. Pendant plus de 25 ans il a dirigé une entreprise de spectacles pour enfants, baignant dans le monde de l’imaginaire et ça tombe bien car l’hypnose est par excellence dit-il “la porte d’entrée de notre imagination.
Il concède avoir eu la bougeotte ou presque, être volontiers sorti de sa zone de confort de la métropole Lilloise (Saint André), pour venir poser ses valises de thérapeute à Arras. Parfois il se déplace à votre domicile car “il aime bien votre café”. Il projette de nouveaux rendez-vous par la suite, à suivre…

Bruno Macou Hypnotive

Côté formation, il est technicien en hypnose et PNL, puis praticien, voir maître praticien…. Il trouve essentiel de faire un parcours de formation et il a suivi cette filière en partie avec l’institut Psynapse. Il a suivi également des spécialisations (Enfants, Poids, Tabac, Speed, Hypnonatalité, Contes)… A cela il ajoute : “honnêtement tout est à faire après. C’est du travail et encore du travail avec les impatients et sans les impatients”.

Pour démarrer son activité, selon Bruno, il faut maîtriser les techniques de référencement Google et publier régulièrement de nouveaux articles conséquents sur son site et sur sa page Facebook (en boostant ces articles) : “Cela exige une dépense importante pendant au moins deux ans”.

Bruno accompagne tous ceux qu’il appelle “Ses impatients
Bruno s’adresse à son public : “On parle de patients ou de clients, moi j’aime vous appeler « Mes impatients ». C’est plus juste non ? Vous êtes tous impatients d’aller bien mieux: Enfants impatients ou impatients mûres et même impatientes le ventre rond en attente d’un heureux événement, je suis là pour vous accompagner”.

La question revient souvent selon lui : comment se déroule une séance type ou combien de séances faut-il pour ceci ou pour cela ? et la réponse tombe : “Je n’en sais rien ! Je fais avec ce que veut bien m’offrir la personne. Oui l’hypnose est efficace et ce n’est pas magique pour autant. Nous ne sommes pas partis pour une analyse et ce n’est pas 1.2.3 guéri !

Bruno précise ses spécialités : les enfants, les troubles du comportement alimentaire et la gestion du poids, les addictions, les troubles fonctionnels digestifs, les TOC (troubles obsessionnels compulsifs), l’accompagnement de grossesse. Il peut intervenir aussi avec les traumatismes, les troubles sexuels chez l’homme, la gestion des douleurs, les troubles du sommeil ou l’accompagnement du sportif.

Retrouvez le dernier article de Bruno MACOU concernant les TOC : « TOC TOC TOC qui est là ?« .

Son métier est son univers où il explique qu’il faut de l’imagination, encore de l’imagination, toujours de l’imagination et de la provocation : “J’aime le merveilleux et le monde de l’imaginaire. Ce qu’il y a de merveilleux dans mon métier, c’est l’autre et son imagination débordante pour se sentir mal. Je suis donc un préteur de monde pour que l’impatient puisse imaginer se sentir bien mieux”.

Si vous avez envie de sauter le pas du praticien, Bruno Macou conseille de “faire un pont vers le futur et imaginer comment ce serait si j’étais thérapeute”.

Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.