photo de Sophie Paulin
Paroles de thérapeutes,  Diététique & Nutrition

Sophie Paulin, diététicienne : pour que manger redevienne un plaisir !

Sophie PAULIN, 29 ans, diététicienne à Douai prend la parole pour nous raconter son métier.

photo de Sophie PaulinJe suis Sophie PAULIN, j’ai 29 ans et j’exerce le métier de Diététicienne Nutritionniste depuis plus de 8 ans. Mon cabinet se situe sur la commune de Douai mais il m’arrive également de réaliser quelques consultations à domicile dans le Douaisis ainsi que des interventions dans divers établissements comme les écoles, les maisons de retraite ou encore des centres sociaux.

La majeure partie de mon temps est consacrée aux consultations en cabinet. Dans 99% des cas, les patients qui viennent me consulter connaissent des problèmes de surpoids voir d’obésité. Ils rencontrent parfois des troubles du comportement alimentaire comme des grignotages récurrents, des compulsions alimentaires. D’autres personnes me consultent également pour des pathologies digestives, bien entreprendre une grossesse ou encore tout simplement apprendre à mieux manger pour être en bonne santé.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Comment se déroule une séance ? Quelles sont vos spécialisations ?

Lors de la 1ère séance, un bilan complet d’1h est réalisé afin de déterminer les problèmes et envisager ensemble un programme en fonction des attentes du patient avec des objectifs personnalisés. Je revois mes patients tous les 15 jours afin de faire le point sur la période écoulée, puis nous travaillons ensemble grâce à des exercices ou expériences à réaliser à la maison sur les objectifs fixés en 1ère consultation. Il faut compter 30 minutes pour une consultation de suivi.

A travers ma prise en charge et à la différence des régimes, j’invite mes patients à retrouver une alimentation plus intuitive. L’objectif consiste essentiellement à vous réconcilier avec la nourriture, pour que manger redevienne un plaisir. Porter un nouveau regard sur vos habitudes alimentaires en mangeant de façon plus saine et plus attentive, repérer pour mieux appréhender les envies de manger émotionnelles ou encore gagner en estime de soi sont autant de points essentiels pour retrouver votre poids d’équilibre.

L’Anecdote

Ce que je préfère dans mon métier c’est de voir finalement les changements chez mes patients, un peu comme un second souffle. De les voir arriver avec une nouvelle tenue, avec une expérience intéressante réalisée. “Jamais je n’y avais songé !” me disait un patient et j’apprécie de les revoir avec le sourire. C’est un peu comme partager une aventure, que l’on réalise ensemble avec des moments de gloire comme des moments plus difficiles bien sûr. Mais c’est toute la moralité d’un parcours.

Quel a été votre parcours pour devenir diététicienne ?

Pour exercer le métier de diététicien, deux portes d’accès sont possibles : le BTS ou le DUT. J’ai suivi le DUT Génie Biologique option Diététique à Villeneuve d’Ascq pendant 2 ans puis j’ai poursuivi par la licence SQUAL (Sécurité et Qualité en Alimentation) pendant 1 an. Je me suis ensuite orientée vers le G.R.O.S (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids) à Paris pour une formation d’un an afin de développer une approche biopsychosensorielle ainsi que l’alimentation intuitive auprès de mes patients en libéral.

Exercer le métier de diététicien nécessite pour ma part d’avoir de l’empathie, savoir être à l’écoute du patient sans jugement et avec bienveillance, car notre rôle est aussi de l’accompagner dans le changement de ses habitudes alimentaires avec professionnalisme, peu importe son rythme. Il y a aussi le sourire et la bonne humeur des patients ! C’est tout de même plus agréable en consultation, non ?

Pour les personnes qui hésitent encore à se lancer, demandez-vous ce qui est le plus important pour vous aujourd’hui. On se trouve toujours des excuses pour ne pas franchir le cap : “C’est bientôt la galette des rois”, “Je commencerai le mois prochain…” ce n’est jamais vraiment le bon moment. Pensez alors à ce que vos habitudes alimentaires ont comme conséquences dans votre quotidien. N’oubliez pas que prendre soin de vous est un gage de bien-être, votre corps vous remerciera.

Lorsque j’ai démarré en temps que diététicienne libérale, j’ai créé un site internet que j’alimente régulièrement sous forme de blog afin de vous faire partager quelques idées recettes et des billets d’humeur en matière de diététique. J’ai aussi envoyé un courrier aux médecins de la commune pour annoncer mon arrivée. J’ai également été interviewée par la Voix du Nord grâce à la BGE qui m’a soutenue dans le démarrage de mon activité. Enfin, vous pouvez également me retrouver sur ma page Facebook professionnelle.

Retrouvez-moi bientôt !

Prochainement, je vais réaliser en partenariat avec la commune de Sin-le-Noble, un café des parents sur la thématique suivante : “Comment faire aimer de nouvelles choses à mon enfant ?”. Il s’agit de se regrouper autour d’un café et d’échanger sur le sujet afin de donner des pistes aux parents pour développer les papilles de nos petits mangeurs.

Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.