tout-savoir-sur-la-naturopathie
Médecine douce

Tout savoir sur la naturopathie

Sommaire : 

Tout savoir sur la Naturopathie

Protéger notre corps et l’aider à se guérir de lui-même font partie des ambitions de la naturopathie, une des médecines alternatives en plus forte progression. Mais en quoi consiste-t-elle exactement ? Quels sont ces principes et bienfaits ? Quel est le rôle d’un naturopathe ? Lisez notre article pour en savoir plus. 

1. Naturopathie : principes et bienfaits

La naturopathie se base sur les processus naturels de guérison de l’organisme. Elle préserve et restaure son équilibre naturel à l’aide de divers procédés et a pour principaux objectifs la préservation de l’énergie vitale, l’optimisation du capital santé et l’amélioration de la qualité de vie. 

La naturopathie repose sur 4 grands principes :

  • Éviter de nuire : Face à une maladie, il faut toujours avoir en tête de faire du bien ou d’éviter de faire du mal. 
  • Le pouvoir de guérison de la nature : Un organisme en bon fonctionnement a, en lui, des capacités d’auto-guérison lui permettant de se maintenir dans cet état.
  • La découverte et le traitement des causes : Alors que la médecine traditionnelle traite les symptômes, la naturopathie remonte jusqu’aux causes des pathologies et agit sur elles.
  • L’enseignement : Le naturopathe fournit de précieuses informations sur le fonctionnement de l’organisme et les méthodes pour en prendre soin naturellement.

Les méthodes utilisées en naturopathie 

10 méthodes sont utilisées lors des séances de naturopathie, les 3 premières étant obligatoires et les autres facultatives :

  • La gestion mentale
  • La pratique d’une activité sportive
  • La nutrition
  • Le magnétisme (ou le soulagement des maux psychiques et physiques grâce à l’énergie des mains)
  • La pneumologie (il s’agit d’exercices respiratoires)
  • La phytologie (ou l’étude par les plantes)
  • Les procédés manuels
  • La réflexologie
  • La biokinésie (ou l’automassage des organes)
  • L’hydrologie (ou la technique par l’eau)

Avant toute chose, il est important de préciser que la naturopathie ne soigne pas les symptômes. Elle identifie plutôt les causes des problèmes et aide l’organisme à les combattre.

Naturopathie-definition

2. Les grands principes de la naturopathie pour votre santé 

Comme pour toutes les méthodes holistiques, le traitement naturopathique prend en compte les individus dans la globalité. Restez en bonne santé grâce à des processus et solutions naturels. Cela se fait en utilisant une variété de techniques, y compris une alimentation équilibrée, l’exercice et la gestion de l’anxiété et du stress.

L’adoption d’un régime alimentaire équilibré 

  • Consommez des fruits et des légumes saisonniers 
  • Privilégiez les aliments avec un faible indice glycémique
  • Optez pour des aliments crudivores, naturels et pauvres en gluten

La pratique régulière d’une activité physique et sportive

L’exercice régulier améliore non seulement la désintoxication, mais a également un effet positif sur votre santé et votre bien-être. Vous pouvez profiter d’activités telles que le vélo, la marche nordique et la marche qui vous permettent d’être en contact direct avec la nature.

La respiration 

Les naturopathes conseillent la pratique de la respiration diaphragmatique au quotidien, le plus souvent possible. C’est très simple :

  • Inspirez par le nez profondément et gonflez le ventre ;
  • Expirez ensuite par la bouche pendant quelques secondes et relâchez le ventre.

Un sommeil de qualité et un doux réveil 

Profitez de 8h de sommeil chaque jour, en veillant à ce qu’il soit doux, profond et réparateur. Au moment du réveil, respirez profondément et étirez-vous doucement. Formulez ensuite des pensées positives et prenez un petit-déjeuner complet, sain et équilibré si vous mangez le matin. Écoutez votre corps, si vous n’avez pas faim le matin, ne vous forcez pas à manger.

La relaxation Selon les principes de la naturopathie, il est conseillé de s’accorder 15 à 30 minutes de relaxation au quotidien. Pour ce faire, installez-vous tout d’abord dans une pièce à l’abri des nuisances sonores. Fermez ensuite les yeux et « écoutez » votre organisme. Réalisez des exercices de respiration profonde, en prenant soin d’éliminer les tensions, l’anxiété et le stress.

naturopathie-sante

3. Que fait un naturopathe ? Quel est son rôle ?

Le naturopathe se présente comme un éducateur de santé naturelle. Il fournit de précieux conseils à mettre en pratique, pour bénéficier d’un mode de vie sain.

Pour soulager ses clients, le naturopathe a recours à des méthodes holistiques englobant tous les éléments du mental et du physique. De cette façon, il est en mesure d’identifier les causes profondes des troubles. 

Le naturopathe adapte ses consultations et établit des plans de traitement selon les attentes et les préoccupations des clients. Ceux-ci sont traités comme des individus (et non comme de simples numéros) et ont la possibilité d’exposer leurs besoins. En plus de cela, ils peuvent donner leurs avis sur les méthodes utilisées.

Attention, il est important de préciser que le praticien n’est pas un médecin. 

Déroulement d’une séance de naturopathie

Lors d’une consultation de naturopathie, une discussion est entamée entre le professionnel et le client/patient. Le praticien commence tout d’abord par un questionnaire approfondi et essaie d’avoir davantage d’informations sur son client (métier, régime alimentaire, antécédents familiaux, sport, …). Il l’écoute attentivement et lui fournit ensuite un programme de mode de vie complet et détaillé.

À l’aide de certaines techniques naturelles, le naturopathe détermine les causes profondes et sous-jacentes des maux. Il propose un bilan de vitalité en 3 points : exercices physiques, alimentation et hygiène neuropsychique.

Les bienfaits de la naturopathie

  • Le soulagement des troubles digestifs et des maux de tête ;
  • L’arrêt du tabac ;
  • La perte de poids ;
  • La gestion des troubles émotionnels (stress, anxiété, …) ;
  • La lutte contre la fatigue chronique ;
  • La diminution des allergies.
que-fait-un-naturopathe-1

4. Les clés d’une alimentation saine

L’alimentation saine est l’une des principales sources d’énergie. Même si elle est à la portée de tout le monde, elle n’est pas facile à appliquer. En effet, elle consiste à modifier la manière de manger et à abandonner certaines habitudes.

Les aliments saisonniers et frais 

La consommation d’aliments saisonniers et frais est respectueuse de l’équilibre acido-basique de l’organisme et de l’environnement. Elle permet de faire le plein d’éléments nutritionnels et de partager équitablement les ressources de la planète. En plus de cela, elle favorise l’autonomie de certaines régions.

L’absence de substances dangereuses dans les aliments 

Les additifs alimentaires, les engrais, les pesticides, … sont des substances dangereuses pour l’organisme (pour cela, il est préférable de les éviter). Dans l’idéal, privilégiez les produits bios et issus de l’agriculture locale.

Des denrées alimentaires non dénaturées, ni transformées

  • Certains traitements génétiques, thermiques et mécaniques sont susceptibles de dénaturer les aliments. 
  • Dans la même lancée, délaissez respectivement les huiles grasses et la farine blanche au profit des huiles vierges et des céréales semi-complètes ou complètes.
  • Bien que les poissons et les viandes fumés soient considérés comme des produits bios, gardez en mémoire qu’ils contiennent des substances novices pour la santé.

Quelques conseils pour une alimentation saine 

    • Mangez une importante quantité de fruits et de légumes
    • Réduisez la consommation de sucre
    • Optez pour des protéines tels que la volaille bio, le poisson bio ou les œufs bio
    • Remplacez les produits laitiers par du lait végétal 
    • Ne faites pas l’impasse sur les patates douces, les pommes de terre, les légumineuses, le quinoa, les céréales sans gluten, … (tous ces aliments sont riches en protéines
    • Oubliez le sel, assaisonnez vos plats avec des épices telles que le curcuma ou la cannelle
    • Buvez beaucoup d’eau 

alimentation-saine

5. Naturopathie et alimentation : mincir naturellement 

L’alimentation est une des techniques de naturopathie, comme la respiration, la relaxation, la phytothérapie, l’activité physique… qui vous permettent de prendre soin de vous.

Certains pensent manger sainement et ne comprennent pas pourquoi les kilos restent. D’autres ont développé des addictions à la nourriture, au sucre, au gras, et aimeraient s’en défaire.

Comment mincir avec la naturopathie ? 

La nutrition est un domaine vaste et complexe, et les experts (nutritionnistes, diététiciens, naturopathes…) ont parfois du mal à s’accorder. Le café, les produits laitiers, le thé, les œufs… de nouvelles informations sortent régulièrement. Les études scientifiques prouvent tout et leur contraire ce qui nous amène à nous perdre dans la validité des bienfaits de certains aliments.

Nous pouvons ainsi dire qu’il n’y a pas une “règle mondiale de la santé” concernant l’aspect nutritionnel. Il est important de garder à l’esprit que chaque cas est différent et que selon le profil, les besoins peuvent varier.

Que faut-il manger ? 

Le naturopathe vous donne des conseils afin d’adapter votre alimentation. Voici quelques exemples :

Pour le matin et le goûter : smoothie avec spiruline ou moringa et graines de chia ou alors des fruits mûrs de saison. Pour les plus motivés : un jus à l’extracteur : carotte/épinards/céléri (spécial surcharges) sous forme de monodiète le matin.

Infusions au choix : reine des prés, romarin, bouleau, camomille…

Aux repas : crudités à volonté ou jus de légumes frais, légumes cuits à l’étouffée, œuf ou yaourt ou poisson ou viande blanche, pommes cuites ou compote en dessert. Assaisonnement avec huile d’olive. On évite de saler.

Baissez le plus possible l’apport de féculents. Si l’on ne peut s’en passer, choisir un peu de pomme de terre, un peu de quinoa ou de riz ou des biscottes sans gluten mais en très faible quantité. Évitez : thé, café, alcool, sel, sucre et toutes les préparations industrielles.

alimentation-et-naturopathie-pour-maigrir

6. Aromathérapie : Définition et principes 

La naturopathie utilise 10 techniques naturelles pour aider à être en bonne santé et à le rester.

Parmi celles-ci : la nutrition, l’activité physique, la gestion émotionnelle ou encore l’aromathérapie ! Zoom sur cette pratique.

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles 100% pures et naturelles.  Elle s’appuie sur l’emploi des plantes à des fins médicinales. Elle améliore notre bien-être physique et notre bien-être émotionnel. Les huiles essentielles sont vénérées tant pour leur arôme que pour leurs vertus à visée thérapeutique, d’où le terme d’aromathérapie. 

Quels sont les bienfaits de l’aromathérapie ? 

Il existe plus de 90 huiles essentielles, chacune d’entre ayant des bénéfices spécifiques pour la santé. 

  • Stress et anxiété : des études ont montré que l’odeur de certaines huiles pouvaient fonctionner parallèlement aux thérapies conventionnelles pour l’anxiété et le stress. 
  • Maux de tête et migraines : l’application d’un mélange d’huile de camomille et de sésame sur les tempes peut traiter les maux de tête et les migraines.  
  • Sommeil et insomnie : l’odeur de l’huile de lavande a des effets positifs sur la qualité du sommeil.

Comment fonctionne l’aromathérapie ? 

Il existe trois façons d’utiliser les huiles essentielles : 

  • Par l’odorat. Cela inclut toute méthode d’application qui vous aide à sentir l’arôme de l’huile, sur un tissu type mouchoir ou oreiller par exemple
  • Sur la peau. L’application « topique » des huiles essentielles permet à l’huile d’être absorbée par la peau. Vous pouvez utiliser les huiles essentielles en massage sur la peau mélangé avec de l’huile végétale sur les zones à cibler et faire pénétrer.
  • L’ingestion, ou l’utilisation « interne » des huiles essentielles permet à l’huile d’être transportée dans tout le corps.
aromatherapie-definition-et-principes

7. Aromathérapie et santé : comment se soigner avec les huiles essentielles

Connues pour leurs vertus thérapeutiques, cosmétiques ou pour la maison, découvrez quelques huiles essentielles à avoir chez vous pour constituer votre pharmacie naturelle : 

  • L’huile essentielle de lavande

La lavande est l’une des HE les plus polyvalente qui soient. Elle peut être appliquée sur la peau pour soulager les éruptions cutanées, l’acné, les piqûres d’insectes ou les brûlures mineures.

C’est également un désinfectant efficace pour les coupures et les éraflures. Quelques goûtes dans un bain peuvent contribuer à apaiser les nerfs et vous aider à passer une bonne nuit de sommeil. Vous pouvez également frotter l’huile sur vos tempes et votre front pour soulager les maux de tête. 

  • L’huile essentielle d’arbre à thé 

La “pharmacie en bouteille” : c’est l’une des huiles essentielles les plus bénéfiques et les plus utiles à avoir sous la main. Elle peut être utilisée en application locale pour la dermatite/eczéma, l’acné, es boutons de fièvre, les champignons des ongles, les verrues, les piqûres d’insectes etc. Vous pouvez en ajouter quelques gouttes à un shampooing non parfumé pour soulager les pellicules et le psoriasis. 

  • L’huile essentielle de citron 

L’une des meilleures huiles essentielles à usage domestique. Quelques gouttes d’HE de citron mélangé à de l’huile d’olive feront un magnifique cirage pour meubles. Vous pouvez aussi ajouter l’HE au savon pour la lessive ou la vaisselle, aux nettoyants pour sols ou en spray.

Concernant son usage thérapeutique, l’huile de citron ajoutée à un bain ou à un diffuseur peut soulager l’anxiété.

  • L’huile essentielle de menthe poivrée 

Contre les nausées ou les maux d’estomac, massez votre abdomen avec une huile végétale mélangée à quelques gouttes d’HE de menthe poivrée. 

Dans la maison, vous pouvez vaporiser de l’huile de menthe poivrée diluée dans les chaussures et les bottes puantes pour éliminer les odeurs.

Aromathérapie et santé

8. Définition et utilisations de la phytothérapie

La phytothérapie, signifie littéralement, « soigner par les plantes ». La phytothérapie se base essentiellement sur les extraits, frais ou séchés, des plantes médicinales. Cette discipline part du constat que les principes actifs de ces végétaux restent contenus dans ses tiges, ses racines, ses graines ou ses feuilles, même longtemps après leur extraction du sol.

La phytothérapie est utilisée de manière préventive ou curative et son efficacité est meilleure lorsqu’elle est bien conseillée

Quels sont les bienfaits de la phytothérapie ? 

Elle régule le transit, atténue les troubles de l’humeur et soulage les douleurs articulaires. Elle améliore également la concentration, favorise une meilleure circulation du sang et renforce le système immunitaire.

Quand a-t-on recours à la phytothérapie ? 

La phytothérapie est idéale pour soulager plusieurs troubles et maux. Elle a notamment prouvé son efficacité contre l’acné, le stress, l’anxiété, les problèmes de circulation sanguine ou de digestion, la fatigue chronique,…

Comment se déroule une séance de phytothérapie ?

Lors de la séance, le phytothérapeute analyse les symptômes des affections, étudie les habitudes de vie et dresse un bilan de santé. Même si l’accompagnement est en grande partie composé de de plantes médicinales, la relaxation, la pratique d’une activité sportive ou l’adoption d’un régime alimentaire sain peuvent aussi être proposés.

definition-et-utilisations-de-la-phytotherapie

9. Activité physique et naturopathie 

L’activité physique est un type d’activité qui augmente modérément la dépense énergétique par rapport à la dépense au repos

Vous vous en doutez, l’activité physique est le meilleur moyen pour rester en forme, garder la ligne, combattre le stress, etc. Vous n’aimez pas le sport ou n’avez pas le temps d’en pratiquer un de manière régulière ? 

L’activité physique selon la naturopathie 

En Naturopathie, l’activité physique est le 2ème pilier indispensable à la santé. Elle permet de libérer les tensions et permet la fabrication des hormones du bonheur (les endorphines).

Elle est un aspect fondamental de l’hygiène vitale. D’un point de vue naturopathique, elle favorise le travail d’élimination et équilibre le système nerveux mieux que de nombreuses autres méthodes. Elle a l’avantage de pouvoir être gratuite.

3 astuces pour bouger davantage au quotidien

Le télétravail nous rend plus sédentaire. Il est donc important de mettre plus de mouvement dans nos activités du quotidien de manière très simple. 

  • Téléphonez debout ou en marchant 

Se lever et marcher lorsque l’on est au téléphone avec ses collègues, ses proches ou sa famille est un bon moyen de s’activer au cours de la journée. 

  • Faites des activités ménagères des activités physiques 

Passer l’aspirateur, ranger, repasser, faire la vaisselle, étendre le linge… autant d’activités ménagères qui permettent de rester actif. Pourquoi ne pas mettre votre playlist préférée et faire en sorte que les corvées deviennent des moments où bouger seul, en couple ou en famille ?

  • Oubliez ascenseurs et escalators ! 

Si vous habitez dans un immeuble, privilégiez les escaliers. Dans les transports en commun, prenez la file de gauche dans les escalators et montez à pied. 

Vous l’aurez compris, que ce soit grâce à l’aromathérapie, à la phytothérapie, à l’activité physique… toutes les cartes sont entre vos mains pour protéger votre corps. Pour en savoir plus sur la naturopathie, n’hésitez pas à consulter Resalib.fr qui propose aussi des séances à prix doux en heures creuses ou à vous offrir un Rituel Bien-Être 100% naturel !

activité-physique-et-naturopathie