homme aide
Paroles de thérapeutes,  Sophrologie

Anne-Françoise Morin pratique la Sophrologie pour vous aider à rebondir “avec tout votre potentiel”

A Dijon, en Bourgogne, Anne-Françoise Morin pratique la sophrologie caycédienne de base et adapte les exercices aux besoins et attentes des consultants. Spécialisée aux troubles de l’audition.

Anne-Françoise a 58 ans et est Nantaise d’origine, domiciliée pendant presque 30 ans à Amiens en Picardie, travaillant les 18 dernières années à Paris. Après un licenciement, elle a fait le choix de venir vivre à Dijon en Bourgogne, une découverte pour elle. Elle y ouvre son cabinet : “C’était un défi personnel de venir m’établir dans une ville où je ne connaissais personne et me prouver à moi-même que je pouvais y vivre et y réaliser mon deuxième parcours professionnel. Je viens d’entamer  ma 6ème année à Dijon et doucement, je relève mon défi”.

En route vers une nouvelle rencontre : la Sophrologie

Documentaliste de formation, Anne-Françoise a été  11 ans cadre de direction. Un licenciement brutal lui a permis de rencontrer la Sophrologie pour se « soigner » de ses fragilités : “Afin d’approfondir cette pratique, j’ai choisi de m’y former, puis j’ai réalisé que je pouvais venir en aide aux personnes se trouvant dans ma situation. J’ai donc choisi d’ouvrir un nouveau livre de ma vie à Dijon, cadre de vie à taille humaine. Je me suis spécialisée dans les troubles de l’Audition, l’un des maux de ce siècle, et fait partie du Réseau national de sophrologues spécialisés, le « Pôle Sophrologie & Acouphènes ® ». Pour vivre la Sophrologie autrement, j’ai aussi créé, avec une amie sommelière, des ateliers de Sophrologie & Dégustation (ou comment déguster les vins de Bourgogne en Pleine Conscience). Je fais également partie d’un réseau de thérapeutes et praticiens de toutes pratiques afin de promouvoir la prévention, la responsabilisation de chacun dans son mieux-être (Association Jardins des Pratiques Naturelles)”.

Formations :

  • 1 an de formation (2012-2013) à l’Ecole Centrale de Sophrologie-Psynapse (Paris, 9ème). Certifiée Praticienne en Sophrologie fin Février 2013.
  • Spécialisation aux troubles de l’Audition (Acouphènes, Hyperacousie, Vertiges) au sein du réseau national de sophrologues spécialisés « Pôle Sophrologie & Acouphènes ® » de Patricia GREVIN.

Un cabinet, des visites et des interventions en entreprises

anne-francoise morin

Anne-Françoise Morin a donc ouvert son cabinet de Sophrologue dans Dijon  le 1er janvier 2014. Elle réalise également des séances collectives 2 fois / mois dans un cabinet de bien-être et visite ses clients chez eux si nécessaire. Elle réalise aussi des interventions en entreprises : “Mon public est composé de personne en dépression, en burn-out, de  personnes ayant perdu confiance en elles-mêmes, voire ayant perdu l’estime d’elles-mêmes. Ce sont aussi des personnes souffrant de maux tels que  la difficulté dans la gestion des émotions, les troubles de l’audition ou du sommeil, les personnes atteintes de Sclérose en Plaque, de phobies, …). J’aide également les étudiants à se préparer aux épreuves du baccalauréat, aux concours et épreuves tel que le permis de conduire. Pour les séances individuelles, je propose en premier lieu une séance  « Découverte » pour permettre à la personne de ressentir si cette pratique psycho-corporelle lui convient. Si tel est le cas, je propose ensuite deux parcours au choix (1 court, de 5 séances, ou un long, de 10 séances). Réaliser des séances en Entreprises c’est adapter la Sophrologie aux besoins des salariés et de l’employeur. C’est permettre à chacun de se mettre à distance des difficultés qu’il peut rencontrer dans cet univers”

Pratiquer la Sophrologie c’est s’adapter et aussi évoluer et  cela suppose une recherche constante auprès de ses pairs sur les réseaux sociaux (notamment groupes spécialisés), à travers la littérature spécialisée, les spécialisations.

MIEUX VOUS CONNAÎTRE

Qu’aimez-vous dans votre pratique ?

“J’aime aider des personnes. Je sais  qu’on peut réussir à « rebondir » dans sa vie. C’est valorisant  et cela donne du sens à chaque journée qui passe. Il m’apparaît nécessaire d’avoir le sens de l’écoute et la compréhension au regard des attentes et besoins de chacun. Il y a aussi ce qui se passe entre le consulté et le consultant au fur et à mesure qu’un parcours de sophrologie se réalise (L’alliance). Je mesure chaque jour que c’est mon expérience personnelle, notamment mon parcours en entreprise, qui me permet d’avoir une écoute plus attentive sur la réalité vécue par les consultants”.

Que faites-vous quand vous sentez que le stress vous gagne ?

“J’ai aujourd’hui un réseau d’ami(e)s praticien(ne)s et nous nous soutenons les uns les autres. Je suis aussi entrepreneure-salariée (et associée) dans une coopératives d’entrepreneurs. Pour moi l’important est de ne pas rester seule face à ses difficultés”.

Un message “bien-être” à faire passer ? 

“La Sophrologie est une pratique de l’autonomie et la responsabilisation des individus face à leur mieux-être. C’est pour cela qu’elle m’a tout d’abord « parlé » personnellement et qu’ elle me permet aujourd’hui de montrer qu’il y a toujours de l’espoir et que chacun peut rebondir malgré les événements de la vie avec ses propres capacités et son potentiel.

Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.