citation bouddha
Paroles de thérapeutes

“Apprendre soi-même à être en paix”, c’est le dessein de Laëtitia Schaffner, Energéticienne à Plaisir.

Laëtitia s’est largement formée en soins corps tels que l’Ayurveda, la Réflexologie, et différents types de massages. Il y a 25 ans, elle avait d’abord choisi le métier d’esthéticienne (CAP, BP) puis un Bac pro commerce. Aujourd’hui elle a 41 ans et continue à se former: Reiki niveau 1 puis 2, puis 3, une formation Magnétisme en 3 modules, puis l’Ennéagramme, les Fleurs de Bach et les huiles essentielles, Access the Bars.. Elle a aussi étudié la radiesthésie et plusieurs méthodes de soins énergétiques. Toutes ces formations ont été dispensées par des formateurs indépendants.

photo laetitia schaffnerLaëtitia raconte son parcours : “Je suis depuis toute petite persuadée d’être née pour véhiculer du bien… je ne sais pas pourquoi, c’est comme ça ! J’ai choisi le métier d’esthéticienne pour cette raison, je voulais que les personnes sortant de leur soin se sentent bien et belles, boostées et prêtes à continuer leur chemin. Comme je n’aime faire que ce que j’aime, il m’est arrivée d’arrêter ce métier comme un test pour découvrir d’autres de mes aspirations: par ex. ne faire que de la musique pendant 2 ans ( j’ai fait 7 ans de violon au conservatoire, puis 12 ans de chant lyrique et de jazz). Adolescente, j’avais longuement hésité à effectuer une carrière de chanteuse lyrique. J’écris et compose mes chansons avec ma partenaire de musique.”

Une vie de bohème et des rencontres enrichissantes

cailloux zenLaëtitia évoque un long chemin d’expériences de vie : “je suis passée de l’esthétique à une vie de bohème : j’ai fait les marchés, parcouru la France, j’en garde le souvenir unique d’une expérience humaine riche qui m’a appris à vivre l’instant. J’ai rencontré des personnes différentes, de différents milieux, aux histoires incroyables, folles, douces, tristes, difficiles… de belles personnes, de belles âmes, en quête de leur épanouissement. A cette période je me suis rapprochée de la philosophie du Tao. Après quelques années de cette unique expérience, j’ai repris l’esthétique, avec dans mon for intérieur la sensation que quelque chose de plus grand m’attendait… Peu à peu, en massant mes clientes, des sensations se sont mises en place: je ressentais leurs douleurs, leur stress, mon corps me témoignait de ce qui se passait pour elles. Mais j’avais du mal à récupérer, ce que j’ai appris à faire aujourd’hui.”

Dix ans plus tard, elle a l’occasion de rencontrer Grand-mère Ayangat, Chamane de Mongolie, venue en France : “un rendez-vous déterminant qui est venu me confirmer que ma mission dans ce monde était bel et bien d’apporter le bien, à travers le cœur le corps et l’esprit, et de contribuer en colibri au bien de la planète. L’être humain m’a toujours passionné et je reste convaincue qu’il existe chez chacun d’entre nous quelque chose de bon. Je me suis alors formée aux différents outils que j’utilise aujourd’hui pour créer ma méthode personnelle de fonctionnement et être en accord avec moi-même”.

Plaisir est une ville qui bouge et qui vit

Laëtitia est née en Bretagne, a exercé à Paris, et a vécu la plus grande partie de sa vie à Plaisir. Elle vit à proximité, plus près des champs et de la nature. Elle a choisi Plaisir pour son activité. Elle reçoit en cabinet, se déplace à domicile et pratique les soins à distances.

Lieu de pratique

mairie Plaisir

J’ai démarré en me déplaçant à domicile puis il m’a semblé important de pouvoir répondre aux besoins des personnes, la démarche n’est pas la même pour tout le monde, comme l’idée de se déplacer chez un thérapeute pour pouvoir investir sa guérison. Aujourd’hui je consulte donc en cabinet à Plaisir, où j’ai rejoins une équipe dynamique et fort sympathique, formée de 2 ostéopathes et d’une psychologue. En parallèle, je continue à me déplacer à domicile et travaille aussi à distance”.

Public

Mon public est assez hétéroclite : hommes et femmes, femmes enceintes, enfants, bébés aussi!
Et pour des raisons très variées, autant que de maux : burn out, énurésie, transitions de vies diverses, sommeil, stress, douleurs, angoisses, séparations, longues maladies, fibromyalgie, dépression, phobies, blocages, mal être, besoin d’énergie, etc”.

Séances

logo schaffnerUne séance dure entre 1h et 2h chez l’adulte, et environ 1 h chez les enfants : “nous commençons par nous rencontrer, et je laisse la personne parler librement, ce qui l’amène jusqu’à moi. Tout commence a ce moment là. Après ce sont mes ressentis avec la personne qui me guident dans l’évolution de la séance et de nos échanges. Nous déterminons ensemble un axe de séance, en se rapprochant et quand cet axe est défini, je passe en conscience l’énergie. A ce moment là, la personne s’allonge vêtue, je scanne les corps subtils et commence à laisser l’énergie œuvrer. Je travaille sur l’ensemble du corps ce que l’on appelle être une approche holistique. J’utilise les mots et mes ressentis dans un premier temps, je m’accompagne aussi de mes connaissances dans la symbolique du corps, ainsi que de l’ennéagramme pour accompagner l’autre sur son chemin. Je pratique le magnétisme, le Reiki Usui, l’Access Bars, et utilise des outils tels que baguettes de radiesthésie ou pendule ainsi que le test musculaire kinésiologique pour affiner certaines de mes perceptions ou tout simplement ce qui doit être libéré chez la personne”.

Laëtitia confie que ce qu’elle aime avant tout dans sa pratique c’est l’autre. L’être humain la fascine : “j’aime voir chaque personne réussir à se prendre en main, se libérer de ses peurs pour avancer en accord avec elle-même. Nous sommes pollués par d’innombrables peurs, frustrations, histoires, sentiments de culpabilité qui ne nous appartiennent pas. J’aime que les choses rentrent dans l’ordre, en adéquation avec les envies et les souhaits enfouis de chacun. J’aime que les gens puissent reprendre leur propre pouvoir sur eux-mêmes, et c’est pour ces raisons que j’aime ce travail avec l’Energie. Le but: que personne qui vient me voir puisse se sentir en paix avec elle même, pour avancer sereinement sur son chemin, du mieux possible et en phase avec elle

2 questions-express

Et quand le stress vous gagne ?

je peux méditer, m’allonger dans l’herbe et me reconnecter avec mon corps. Je fais des autotraitements Reiki ( apaisement, ré-ancrage). Je visualise du beau, je m’analyse dans la situation qui génère du stress et me rapproche de mon cœur. Je continue a travailler sur moi, entre les mains d’autres thérapeutes énergéticiens. Je considère que pour bien accompagner l’autre, je dois aussi bien m’accompagner moi-même”.

Votre phrase fétiche ?

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à être en paix”, Bouddha. Je pense que la meilleure façon d’agir est celle du colibri, en faisant chacun notre part, nous ne pouvons que contribuer au meilleur, et cela commence par soi!