Paroles de thérapeutes

« La kinésiologie pour s’aimer, aimer et rayonner », avec Emmanuelle Graille

Emmanuelle Graille est Kinésiologue et vit à Gémenos depuis 5 ans, un village très agréable entre le massif de la Sainte-Baume et celui du Garlaban, tout près d’Aubagne.

Un village tranquille et une nouvelle vie de Kinésiologue

photo emmanuelle grailleMariée, 39 ans, Emmanuelle Graille, est venue il y a quelques années rejoindre son compagnon à Gémenos à une demi-heure de Marseille où elle habitait auparavant. Elle a un enfant de 11 ans et un beau-fils de 18 ans (famille recomposée). Avant de s’installer comme Kinésiologue, elle a suivi une formation de 2 ans ( tous modules enchaînés) et précise : “Cela représente environ un week-end par mois, mais il n’y a pas de contrainte de temps, on peut passer chaque module quand on le veut et sans être obligé non plus d’aller au bout de la formation. J’ai suivi ma formation de kinésiologue à l’école SURYA Formation à Marseille dans le 8ème. Ecole dirigée par Nicole Ferrara (prof de Yoga, kinésiologue et formatrice) qui est une personne merveilleuse”.

Comme beaucoup de praticiens, Emmanuelle a eu un parcours atypique, souvent en recherche de mieux, avant de découvrir enfin la bonne voie : “J’ai exercé le métier de comptable un peu plus de 10 ans. Lors d’une période de vie un peu difficile, j’ai été en recherche de mieux-être et j’ai découvert la kinésiologie à ce moment-là. Ma vie a complètement changé depuis grâce à cette discipline, à tel point que j’ai décidé de me former il y a 3 ans afin d’être en mesure d’apporter à d’autres ce que j’ai eu la chance de recevoir”.

Un petit cabanon en bois zen et cosy

photo cabinet emmanuelle grailleEmmanuelle a ouvert son cabinet en septembre 2018, mais avant cela elle travaillait déjà depuis 2 ans à son domicile, dans son salon, en attendant…: “Aujourd’hui je reçois dans un petit cabanon en bois zen et cosy. On s’y s’en bien, dans une atmosphère de détente et de tranquillité propice à la découverte de soi”.
photo cabinet grailleElle n’a pas réellement de public type, mais toutefois une majorité de femmes entre 30 et 50 ans qui ont déjà un certain recul sur la vie et qui réfléchissent à l’améliorer : “Je ne vois pas non plus de problèmes typiques. Généralement, les gens viennent pour un mieux-être dans leur vie (problèmes relationnels, stress, anxiété, passages de vie difficiles) et parfois tout simplement pour faire du développement personnel. Une chose est sûre c’est que la kinésiologie permet de mieux se connaître et du coup d’améliorer la relations envers les autres mais aussi envers soi-même”.
cabinet graille photoUne séance débute par un petit entretien pour faire le point sur ce que désire la personne : “Il est important de bien cibler les attentes de la personne. Ainsi, après avoir convenu d’un objectif ensemble, la personne s’allonge sur la table de soin et j’interroge son corps en testant son bras, et c’est en évaluant la tonicité de ce bras que je vais déceler les stress/blocages physiques ou émotionnels enregistrés dans le corps, l’inconscient.
Emmanuelle a plusieurs techniques à sa disposition : “Certaines sont plus émotionnelles, d’autres sont plus physiques et énergétiques. J’ai des techniques adaptées aux enfants qui vont être plus ludiques pour eux : sous forme de gymnastique. J’ai aussi une technique très relaxante qui plonge la personne dans un état parasympathique propice à la guérison”.

3 QUESTIONS-EXPRESS

photo massage grailleQuelles sont vos qualités selon vous ?
Ce que j’aime dans ma pratique avant tout c’est que c’est un accompagnement dans la douceur et la bienveillance. Chaque personne est accueillie comme elle est, sans jugement, pour lui permettre d’évoluer à son rythme et en douceur. Aucune séance ne se ressemble puisqu’aucune personne ne se ressemble : il n’y a pas de séance type, une séance est toujours adaptée à ce que veut et ce que peut la personne”.
Que faites-vous quand le stress vous gagne ?
J’utilise mes propres techniques de gestion du stress ! Que j’envisage d’ailleurs de transmettre à l’avenir sous forme d’ateliers
Un message “bien-être” particulier à faire passer ?
La 1ère étape pour aller vers le bien-être est la connaissance de soi. Il y a divers chemins pour y parvenir. En effet, c’est en se connaissant qu’on apprend à s’aimer pour pouvoir ensuite aimer l’autre sans attente et rayonner de bonheur. La kinésiologie en fait partie. De manière poétique je dirais : « La kinésiologie pour s’aimer, aimer et rayonner”.

Evénements à venir :
– Soirées bien-être courant décembre (apéritif dinatoire + 1 séance kinésiologie ou réflexologie + 1 atelier selon programme)
– Lancement de massages harmoniques en 2019
– Ateliers bien-être sur différents thèmes en 2019

Julie G.

Responsable marketing & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.