Médecine douce

Médecine douce : Être bien dans son ventre

À cause de leur variété, les maux de ventre sont des troubles relativement complexes. Ils se caractérisent par des douleurs plus ou moins importantes et leurs causes sont diverses. Par chance, certaines pratiques de la médecine douce permettent d’en venir à bout.

Quelles sont les causes des maux de ventre ?

Les maux de ventre se manifestent généralement à cause de :

  • le reflux gastro-œsophagien : il se présente sous la forme de remontées d’acide chlorhydrique de l’estomac vers l’œsophage. Lesdites remontées surviennent le plus souvent après une alimentation très riche ;
  • les douleurs de l’intestin grêle : il s’agit de gaz ou de spasmes apparaissant après une mauvaise digestion. Ces douleurs s’accompagnent de fatigue chronique, de fièvre ou de diarrhée, …
  • le syndrome du côlon irritable : il provoque la diarrhée, la constipation ou des douleurs intenses ;
  • les douleurs de la vésicule biliaire et du foie : lorsque les calculs obstruent les voies biliaires, les canaux biliaires se distendent et la bile s’accumule. Dans certains cas, des douleurs peuvent être ressenties au niveau de la zone sous-costale.

Les maux de ventre sont également parfois liés à une mauvaise hygiène de vie, des douleurs dorsales, un mauvais régime alimentaire, l’anxiété, le stress, …

Les médecines douces pour lutter contre les maux de ventre

La médecine douce utilise des approches naturelles pour soulager les maux de ventre. Elle présente l’avantage majeur de ne provoquer aucun effet secondaire.

Les pratiques suivantes ont démontré leur efficacité pour atténuer les douleurs :

  • la sophrologie ;
  • la naturopathie ;
  • l’hypnose ;
  • la phytothérapie ;
  • le yoga.

La sophrologie

La relaxation et la méditation sont efficaces pour soulager des désagréments tels que la diarrhée, la nausée, les douleurs de l’estomac, le ventre ballonné, … De plus, elles peuvent aussi être utilisées pour atténuer le stress et l’anxiété.

La naturopathie

Le syndrome prémenstruel touche environ 75 % des femmes et provoque des troubles comportementaux, psychologiques et physiques.

Étant donné que ces troubles sont généralement provoqués par des carences, l’adoption d’une bonne alimentation permet de les atténuer. Pour de meilleurs résultats, le naturopathe peut aussi prescrire certains produits homéopathiques.

L’hypnose

D’après les résultats de certaines études, l’hypnose s’est avérée être une pratique intéressante pour lutter contre le syndrome du côlon irritable. Elle améliore aussi l’état des personnes souffrant de maux de ventre.

La phytothérapie

Certains pro-biotiques et plantes soulagent les douleurs abdominales, atténuent les brûlures d’estomac, aident à soigner le syndrome du côlon irritable et favorisent une meilleure digestion.

Dans l’idéal, il est conseillé de demander l’avis d’un naturopathe avant d’opter pour un produit ou un autre.

Le yoga

Le yoga soulage et prévient certains troubles comme la dyspepsie fonctionnelle, le syndrome de l’intestin irritable, … Il améliore aussi le fonctionnement du système digestif.

Bien plus qu’une simple pratique de la médecine douce, le yoga renforce la confiance en soi et permet de mieux profiter du quotidien.

infographie soulager maux de ventre