personne qui dessine
Paroles de thérapeutes

Muriel ROJAS-ZAMUDIO est psychanalyste et praticienne en médiations artistiques : elle travaille à partir des rêves, des couleurs, des mythes…

Muriel applique une méthode assez originale : accompagner par l’art et le jeu. Elle précise sur sa page facebook : “Situant au centre de ma pratique les perceptions de l’analysé, je propose selon le contexte de travailler à partir des rêves, des couleurs, des mythes, de jeux de développements personnels ou cartes associatives, en arts plastiques ou écriture, etc”.

C’est un changement dans sa vie personnelle qui a conduit Muriel ROJAS-ZAMUDIO à retourner en 2017 dans la région où elle a grandi, le Vendômois (Loir-et-Cher). Entre Sologne et Touraine, Muriel rappelle à juste titre que ce territoire verdoyant, situé à seulement 45mn de TGV de Paris, développe depuis quelques années une offre large d’accompagnement thérapeutique.

Un cabinet au calme, au coeur de la nature

rivier natureC’est au coeur de cette nature accueillante qu’elle a lancé ses activités à Montoire-sur-le-Loir, chef-lieu de 4000 habitants, exerçant maintenant depuis plus de 6 ans en pleine campagne : “C’est le cadre idéal pour se déconnecter du tumulte des villes et prendre un moment pour soi-même”;
Muriel ROJAS-ZAMUDIO a 42 ans et est mère de deux adolescentes. Elle revient sur son parcours : “A l’issue d’études universitaires en lettres et arts (théâtre, arts plastiques), je me suis orientée vers la psychanalyse et la thérapie transpersonnelle (8 ans de formation alliant théorie et pratique supervisée). Je termine actuellement une formation dans le but de valider le titre d’art-thérapeute après celui de praticienne en médiations artistiques. J’ai eu une enfance solitaire et une adolescence tourmentée qui m’ont conduite à trouver dans le rêve et les arts un véritable chemin de vie. Ma rencontre avec des psychiatres jungiens puis des lectures m’ont confortée dans une vocation d’exploratrice de l’inconscient, via l’imagination (visualisations) et l’expression artistique (écriture, arts plastiques, mouvement…)”.

Des problématiques qui reviennent…

Au fil du temps, Muriel explique que des problématiques sont venues régulièrement s’installer dans les consultations :

  • Chez les femmes, la difficulté à équilibrer vie personnelle et créativité, maternité/couple et réalisation personnelle
  • Chez les hommes, la peur de passages à l’acte violents, en particulier sur leurs compagnes
  • Chez les hommes et les femmes, une dépression existentielle (vie dénuée de sens)

photo

Comment se déroule une séance ?Chaque séance commence avec la proposition de boire un thé/une infusion, ce qui nous permet de faire le point sur l’état dans lequel la personne se sent, ici et maintenant. Puis, selon l’orientation du travail, une séquence d’imagination active ou de médiation artistique/ludique peut-être proposée. Puis un temps de partage de l’expérience conclut la séance”.

Muriel précise sur ses spécialités : “Mon intérêt pour Jung m’a amenée à découvrir d’autres références, dont Jean S. Bolen et ses ouvrages sur le panthéon grec, qui sont les points de départ du travail avec les archétypes que je propose en groupe ou individuel (dans la continuité de mes deux ouvrages parus sur le sujet aux éditions du Souffle d’or). Co-auteure d’un manuel pratique des jeux de développement personnel, je m’appuie également sur ces supports pour accompagner en solo ou en ateliers de groupe”.

L’interview-express

Qu’aimez-vous dans votre pratique ?

Ce que j’apprécie dans ma pratique, c’est que l’inconscient étant ennemi de la routine, aucune consultation ne ressemble à une autre, il faut donc savoir improviser et être créatif ! Proposer une interprétation demande une grande humilité au-delà de l’écoute ; si l’ego aime parler de lui, l’Être garde toujours de son mystère et nous ne pouvons que lui renvoyer ce que nous croyons être sa vérité…

Comment gérez-vous votre propre stress ?

Lorsque le stress me gagne, je ne connais pas de meilleur médecin que l’archétype d’Hestia. Représentation de la solitude habitée, elle nous invite à nous ressourcer dans le silence pour faire le vide et écouter nos besoins profonds, ce que j’aime pour ma part pratiquer dans la nature (bains de forêt ou bords de rivière).

Un message “bien-être” particulier à faire passer ?

Accueillir l’ombre est le premier pas sur le chemin vers la lumière.

Retrouvez les ouvrages de Muriel Rojas Zamudio aux éditions du Souffle d’or :