Médecine douce,  Santé

Hyperactivité, quel traitement ?

Dans la société actuelle, être rapide, avoir le pouvoir d’accélérer est très bien vu. On aime les personnes dynamiques, qui font beaucoup de choses dans leur vie. Pourtant, savoir freiner est indispensable si on veut pouvoir récupérer et prendre du temps pour soi. Mais souvent, quand on parle de « prendre du temps pour soi », on imagine faire des loisirs, faire du sport. Mais cela n’a rien à voir. Ne rien faire, se reposer sont des activités nécessaires de temps en temps pour rester en bonne santé. Et cela, les personnes hyperactives le savent bien. Pourtant, elles sont souvent démunies quand il s’agit de ne rien faire. Voyons donc comment traiter naturellement l’hyperactivité.

Qu’est-ce que l’hyperactivité ?

On connaît l’hyperactivité infantile. Pourtant, ce trouble de l’attention concerne aussi bien les enfants que les adultes. Il s’agit d’un état de constante activité et instabilité qui s’accompagnent régulièrement de difficultés à se concentrer ou à penser, ce qui empêche parfois d’être efficient. Ce trouble est notamment observé en cas de stress et d’anxiété chez l’enfant mais aussi chez l’adulte.

Les causes de l’hyperactivité sont de l’ordre du neurologique. Il s’agit de dysfonctionnements cérébraux issus de troubles biochimiques au niveau des neurotransmetteurs. Plus précisément, il s’agit d’un manque de sérotonine associé à un excès de dopamine, d’où le besoin constant de se mouvoir et de faire des choses.

Il existe des traitements médicaux et des protocoles à suivre avec votre médecin. Il peut être intéressant de se tourner vers des médecines douces ou INM (Interventions Non Médicamenteuses), pour accompagner en complément des traitements médicaux ce trouble de l’hyperactivité.

Les traitements naturels de l’hyperactivité

Il existe plusieurs traitements naturels pour soulager l’hyperactivité. Ces traitements complémentaires peuvent être de l’ordre de la diététique, de l’aromathérapie et de la naturopathie. Vous pouvez donc prendre rendez-vous avec ces professionnels de santé.

  • Une alimentation équilibrée pauvre en glucides: on évite le sucre, les aliments raffinés et on réduit la quantité de lait. Il faut également éviter certains additifs et colorants qui peuvent exacerber l’hyperactivité selon leur composition.
  • Le ginseng : Cette plante aide à équilibrer le système nerveux. Elle a un pouvoir apaisant notamment pour lutter contre l’insomnie mais aussi contre l’anxiété. Elle peut donc calmer les personnes hyperactives, à raison d’un comprimé quotidien pris le matin. On peut complémenter le ginseng avec du ginkgo biloba qui favorise l’irrigation sanguine.
  • Les fleurs de mélisse et la valériane permettent aussi de calmer le trouble hyperactif.
  • Se supplémenter en fer. Des troubles de l’attention et de l’hyperactivité peuvent cacher une carence en fer. C’est l’un des symptômes de cette maladie. En effet, le fer est essentiel pour synthétiser la dopamine. Quand l’organisme en manque, il ne peut pas produire assez de dopamine. Pour éviter cette carence, on pourra donc consommer des légumes riches en fer tels que les légumes feuilles, ou de la spiruline ou d’autres compléments alimentaires naturels.