femme foret
Paroles de thérapeutes,  Sophrologie

“Aimez-vous sans aucun jugement”. Sophie Diez est Sophrologue au nord de Bordeaux

Sophie Diez est Sophrologue en Gironde et reçoit tous les publics : “Mon écoute est profonde, active et bienveillante”.

portrait sophie diez

Sophie a eu un parcours classique : BAC littéraire/philosophie, quelques rudiments de russe et un BTS tourisme : “Erreur, et virage vers le secrétariat avec en 1993 une envie de free-lance. Après cet élan est arrivé Romain, mon fils…J’ai alors trouvé un poste d’assistante commerciale dans le négoce de vins pour 25 longues années…de remise en question et de routine. J’ai vogué sans réfléchir sur ma vie, mes comportements. Toutefois, un nouvel événement de santé m’a amenée à remettre mon fonctionnement émotionnel en ordre : dépoussiérer le passé et vivre le moment présent. Tout cela m’a conduit à effectuer des pas de géants dans ma façon d’être et de vivre avec moi-même., avec un nouveau choix professionnel : devenir Sophrologue et m’installer”.

Aujourd’hui Sophie a 52 ans, son fils 27, elle est divorcée et a recomposé depuis 22 ans sa vie avec son compagnon et 2 beau-fils.

Au coeur de la formation, avec Sophie Diez

C’est à Bordeaux que Sophie a effectué son cursus de 2 ans en 2 cycles :

“Le cycle fondamental où l’on nous enseigne la sophrologie de groupe par la pratique et non pas la théorie : différents formateurs sophrologues interviennent pour nous enseigner les 4 degrés de la sophrologie du Professeur Caycedo ainsi que les techniques annexes qui sont des techniques spécifiques à la résolution de problématiques du quotidien (stress/émotions/fatigues/ peurs/phobies/ maladies etc). Durant ces 13 mois, nous avons reçu l’enseignement par l’expérience de nos vécus, nous avons appris à écouter les vécus d’autrui sans jugements, à travailler l’écoute active centrée sur la personne (ACP de Carl Rogers), à écrire nos ressentis sur papier (phénodescriptions). C’est un travail de groupe. Nous avons été évalués sur ce travail.

Le cycle supérieur vient suite à la 1ère validation. Là il s’agit d’aborder des thèmes spécifiques de la vie quotidienne qui posent souci aux gens afin de les aider à traverser leurs difficultés. Différents sophrologues en exercice sont venus partager leurs expériences professionnelles et nous ont guidé à leur manière : j’ai alors compris que la sophrologie se guide avec qui je suis. Tout comme une danseuse danse avec sa sensibilité. J’ai le droit de mettre en avant ma créativité pour exercer ma profession. C’est un privilège dans la vie”.

“Je vis dans la région bordelaise depuis ma naissance”

photo bordeaux

A Bordeaux, et un peu au nord de la Gironde, Sophie y a fait sa vie, avec beaucoup de kms en tant qu’assistante commerciale : “Quand je me suis installée à mon compte, j’ai choisi un cabinet dans la région bordelaise car la Sophrologie est plus connue en ville qu’en campagne. Dans ma région, il y a des châteaux et des vignobles réputés et puis il y a la façade Atlantique et ses plages de sable, les bastides fortifiées de Vauban, une météo très favorable grâce au climat océanique. C’est une belle région”.

Elle exerce dans un lieu de soins multidisciplinaires privé : “L’établissement appartient à un masseur-kiné très bienveillant qui  pratique la médecine chinoise. Je reçois des particuliers en individuel, des couples et des familles. Je me déplace également à domicile quand c’est nécessaire en lien avec les difficultés de certains consultants car j’estime que chacun doit avoir accès à la Sophrologie. Ayant été parfaitement formée à la Sophro en groupe, j’anime plusieurs groupes d’adultes chaque semaine, une formule que je souhaite développer à un public beaucoup plus large”.

La Séance type

cabinet sophie diez

“Lors du premier RDV,  je propose d’abord un temps d’expression orale ou pour les enfants,  un dessin ou un jeu avec des playmobil . Je pratique une écoute active et profonde et par la suite, j’exprime mon ressenti et je propose une séance de Sophro pour permettre l’expérience : les sensations que cela procure de tourner son attention vers soi. Personne ne sort indemne d’une séance, dans le bon sens du terme ! J’ai souvent des témoignages surprenants de gens qui ne pensaient pas que le lâcher-prise du mental était accessible aussi vite. Ma procédure particulière est de me centrer sur la personne : elle devient, le temps de la séance, la personne la plus importante”.

“Il m’arrive au cours d’une séance de « sentir » une phrase venir…”

“Je me spécialise dans une écoute active et profonde afin d’accompagner au renouvellement de soi, par l’estime. Ma parole est active dans le souhait de valoriser les sentiments positifs pour renforcer la personne dans ce qu’elle a de précieux en elle-même et va l’aider. Il m’arrive au cours d’une séance de « sentir » une phrase venir intuitivement : je la note c’est le « mantra de votre séance ». Le consultant.e emporte avec lui un “instant de séance » pour lui permettre de se connecter à nouveau à un moment précieux et « fort » de son vécu personnel. Ex : une dame me décrivait un parcours de vie très tumultueux, elle devait sans cesse trouver des solutions concrètes à ses problématiques. Arrivée à 40 ans, une autre part d’elle-même souhaitait se révéler au grand jour ( médiumnité, communication avec les défunts, ses ascendants avaient ces dons là ). Un sujet qu’elle évitait mais elle prend conscience que peut-être, il y a besoin d’ouvrir cette part d’elle-même. C’est là que son prénom arrive dans mon esprit : Séverine. Donc je note : « Sève Air In » ; et lui explique que j’ai senti que de la sève d’un temps nouveau arrive, que c’est dans l’Air en ce moment, et que cela se passe à l’INtérieur d’elle (en opposition à OUT) et ça lui parle car elle n’aimait pas mon prénom ne le comprenait pas, que jamais ses proches ne l’appellent Séverine. Elle dit que maintenant elle va l’aimer et j’ai lu dans ses yeux de l’étonnement, de la surprise, du bon pour Soi”.

MIEUX VOUS CONNAÎTRE

vignes bordeaux

Vos qualités selon vous ?
“Je travaille dans un état d’esprit favorisant une grande empathie pour le vécu de la personne, je l’approche dans une considération positive inconditionnelle (CPI) cad que quoiqu’elle dise ou fasse, son discours est entendu, accueilli dans un non-jugement inconditionnel. Qui suis-je pour évaluer, juger le parcours d’un être humain? Je préfère travailler avec la confiance, l’espoir et l’harmonie en sachant que chacun.e possède la capacité à « se mettre à jour » à tout moment : à prendre conscience de ce qui est bon pour Soi donc à fortiori, de ce qui n’est pas bon pour Soi. C’est à cet instant que s’opère le changement, quand sa conscience émerge des affres du mental. J’ai déjà assisté à ce type de prise de conscience et à chaque fois, des émotions montent et c’est positif”.

Un coup de stress, que faites-vous ?
“ 2 choses : d’abord j’accepte de me sentir « stressée » – puis j’inspire par le nez, je bloque ma respiration et pendant ce temps d’apnée, je me concentre pour me mettre dans l’INTENTION de libérer mon corps de toutes mes tensions quelles qu’elles soient (physiques, mentales, émotionnelles) puis j’expire fort par la bouche et je me relâche musculairement. Je répète l’exercice autant de fois que nécessaire dans la pleine conscience que je suis en train de faire quelque chose pour moi, mon corps, mon esprit, tout mon être. Je me sens en confiance puisque je sais faire de la place en moi”.

Un message “bien-être” particulier à faire passer ?
“Prenez soin de votre ESTIME et acceptez de vous faire accompagner (par tous les moyens que vous sentez utiles ou qui se présentent sur votre chemin, sous forme de signes ou de rencontres) afin de voyager libres dans la vie vers la connaissance de Soi et la découverte de vos valeurs personnelles. Prenez conscience de votre qualité de présence tout au long de votre Existence. Acceptez-vous tel quel dans l’instant et aimez-vous sans aucun jugement”.

Une phrase ou une idée fétiche ?
Une citation de Eckhart TOLLE ,  « le pouvoir du moment présent » : cet ouvrage de développement personnel m’a intimement touchée et guidée vers la confiance et l’estime et le respect de moi-même. Il m’a permis de comprendre qu’en attendant de trouver mes propres valeurs personnelles, je n’avais qu’une chose à vivre et à faire : garder mon esprit dans le moment présent, dans cette conscience-là . Ce fut un salut pour moi. Ma phrase fétiche  » Tout comme la lumière traverse le filtre des nuages, la conscience se faufile à travers mes pensées. Bien que je pense, je sais que je Suis ».

Informations, actualités et prise de rendez-vous sur son profil Resalib :

Consulter le profil de Sophie Diez
Julie G.

Responsable communication & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.