photo femme libre heureuse
Paroles de thérapeutes,  Médecine Traditionnelle Chinoise

“L’harmonie, c’est quand l’énergie circule correctement”. Caroline Sanchez pratique la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Caroline Sachez est Praticienne en médecine chinoise : Acupression, massage énergétique chinois (Tuina), ventouses, moxibustion, diététique chinoise, qi gong.

A 45 ans, Caroline confie avoir connu des hauts et des bas : “ Cela m’a permis de grandir et d’approfondir mes compétences, afin de proposer des soins en adéquation avec mes valeurs et qui je suis aujourd’hui”.

Portrait Caroline Sanchez

Elle a toujours été attirée par la relation d’aide, le désir de comprendre l’être humain et l’accompagner dans son évolution. Elle s’est d’abord engagée dans des études à l’Institut régional du travail social pour devenir assistante de service social : “J’exerce alors en foyer d’hébergement, centre médico-social, en milieu scolaire et associatif, puis j’intègre le service de médecine du travail de La Poste : prévention des risques psycho-sociaux et accompagnement des personnels malades ou présentant un handicap. Cette expérience va définitivement changer mon regard sur la maladie et les prises en charge proposées par la médecine classique. J’explore alors les thérapies énergétiques, les médecines douces et décide de m’engager dans une reconversion professionnelle en Médecine Traditionnelle Chinoise qui m’amène avec joie jusqu’à vous aujourd’hui !”.

Objectif : transmettre la tradition médicale chinoise

Caroline a étudié à Erdeven, Morbihan : Tradipraticien en Ethnomédecine Chinoise au Collectif d’Etude, de Développement et de Recherche en Ethnomédecine (CEDRE) : “Le CEDRE ne propose pas un enseignement standardisé de l’ethnomédecine chinoise. Il transmet une tradition vivante, empreinte de valeurs, qui font partie de l’étude comme de la pratique de cette médecine. L’enseignement met l’accent sur le diagnostic, et révèle l’unité des différentes branches thérapeutiques traditionnelles de la médecine traditionnelle chinoise.Le CEDRE transmet de manière horizontale un savoir vertical. Ses meilleurs étudiants ont la possibilité de devenir à leur tour enseignants. C’est la notion de « Collectif d’Etude ». La symbolique du Cèdre, à la fois comme acronyme et symbole de cette école, n’est pas le fait du hasard. Transmettre la MTC, c’est transmettre ce tout : racines, tronc, branches. Car seul l’arbre dans son entier peut perdurer et donner des fruits”.

A noter : Le tradipraticien pose un diagnostic en MTC et maîtrise l’anatomie de surface, le massage chinois, la médecine psychosomatique chinoise, la diététique chinoise, la méditation et le Qi Gong. Il dispose d’une expérience pratique et clinique en conformité avec les pathologies répondant à ses outils thérapeutiques.

Mongermont, Saint-Malo, Rennes et autres communes…

cabinet salle d'attente Caroline Sanchez

Caroline est née à Rennes, mais de multiples origines : une mère d’origine espagnole et italienne et un père d’origine bretonne et corse. Elle exerce à présent entre Rennes et Saint Malo : “J’ai démarré mon activité en 2016, d’abord à domicile puis depuis septembre 2019 en cabinet à Montgermont les mercredi, jeudi et vendredi pour travailler en pluridisciplinarité dans un centre où exercent également 1 ostéopathe, 2 psychologues, 1 réflexologue, 1 podologue et 1 prothesiste orthopédique.Les lundi et mardi en visite à domicile sur Rennes et les communes avoisinantes”.

Caroline Sanchez cabinet

Caroline reçoit tous types de public. Certains viennent quand ils sont malades ou en difficulté (rhumes, stress, insomnie, asthme, problèmes digestifs, dépression, tendinites etc…), d’autres de manière préventive une fois par mois pour veiller à la bonne circulation de leur énergie ou encore pour profiter des bienfaits d’un massage énergétique chinois (Tuina).

La séance dure 1h30, elle comprend un bilan de 30 min pour déterminer le syndrome dont souffre la personne, suivie d’1h de soins de rééquilibrage énergétique :  “En médecine chinoise , nous ne parlons pas de maladies mais de syndromes (Vide de Qi, de sang, mucosités TAN, plénitude, chaleur, sècheresse,etc…), le praticien doit déterminer le syndrome présent, afin d’appliquer un traitement adapté. Pour poser ce bilan traditionnel, il faut procéder à un examen, consistant à recueillir et interpréter les signes cliniques. Ce recueil d’informations se déroule en 4 étapes :

  • Observation (corps, visage, langue …)
  • Auscultation (sons, odeurs…)
  • Interrogatoire (historiques, troubles ressentis…)
  • Palpation (corps, membres, pouls…)

Une fois le syndrôme identifié, il faut appliquer un traitement. Plusieurs outils s’offrent au praticien de MTC.

MIEUX VOUS CONNAÎTRE

Vos qualités selon vous ?
“La médecine traditionnelle chinoise est d’abord née en Chine il y a plus de 5000 ans. Ce sont les fondements de cette médecine traditionnelle qui m’ont amené à choisir cette discipline, à savoir :

  • L’observation du vivant : c’est ce qui différencie la Médecine Traditionnelle Chinoise de la médecine occidentale, il s’agit d’observer l’homme dans son environnement et les interactions entre l’homme et la nature .
  • L’approche holistique : il faut étudier le corps et l’esprit dans leur ensemble, et non le corps indépendamment de l’esprit.

C’est cette vision de l’homme et de la nature qui m’a amené à choisir cette profession proche de mes valeurs et philosophie de vie.

Mes patients disent apprécier cette approche naturelle, proche de la nature.

Ils disent se sentir en confiance, ne pas se sentir juger, aiment mon côté zen, simple, ma capacité d’écoute et mon empathie”.

Et si vous avez un coup de stress ?
“Séance de Qi gong, reiki, méditation,  ballade en bord de mer, en forêt…”

Un message “bien-être” à faire passer ?
“Un véhicule ne peut avancer sans carburant, vous non plus, c’est comme vouloir donner son énergie alors que la batterie est vide…

Il faut d’abord prendre soin de soi, de son corps (Jing) et de son esprit (Shen) et de son énergie (Qi), avant de vouloir aider, soutenir son entourage.

Il s’agit des 3 trésors (San Bao) en médecine chinoise sur lesquels le praticien va intervenir”.

Une phrase ou une idée fétiche ?
“L’alimentation reste notre premier médicament, nous pouvons améliorer notre santé en choisissant des aliments adaptés à notre état de santé. Il ne s’agit pas d’interdire tel ou tel aliment, mais plutôt de privilégier ceux qui aideront à tonifier le Qi de l’organe en déficit”.

Informations, actualités et prise de rendez-vous sur son profil Resalib :

Consulter le profil de Caroline SANCHEZ
Julie G.

Responsable communication & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.