Fasciathérapie
Paroles de thérapeutes

Nicolas Luc Levé : “Prenez soin de vos Fascias !”, par une thérapie douce de rééquilibrage tissulaire.

Nicolas Luc Levé est Thérapeute manuel spécialisé en Fasciathérapie. Sa mission : le mieux-être par l’approche tissulaire.

“Je me refais une beauté !” Ainsi démarre le site de Nicolas Luc Levé. Une façon simple d’introduire son activité de Thérapeute manuel spécialisé en Fasciathérapie, une approche moderne et unique de relaxation qui mérite quelques éclaircissements : Nicolas Luc travaille sur les lignes myofasciales, car son parcours de vie lui a permis d’aiguiser son sens du toucher qui agit sur le tonus et libère les tensions.

La Fasciathérapie est une thérapie douce et profonde de rééquilibrage tissulaire, expliquée par Nicolas Luc, 39 ans  : “L’immobilité fait partie du principe des « 3 » : immobilité, insensibilité et inconscience. L’immobilité, tu la ressens sous tes doigts. L’inconscience, tu la questionnes ; tu peux demander au patient s’il ressent que telle ou telle partie de son corps est contractée et si ce n’est pas le cas c’est qu’il s’en est déconnecté pour ne pas ressentir une douleur, ce qui entraîne l’insensibilité.

Le but est donc de remettre de la conscience dans ces parties, afin de les faire vivre et de leur redonner du mouvement”.

La Fasciathérapie : une expérience qui s’acquiert par la pratique 

Nicolas Luc est certifié et diplômé de plusieurs écoles et formations en thérapie manuelle. D’abord praticien en massage traditionnel thaïlandais : “J’ai appris en Thaïlande, à Chiang Mai, pendant 7 mois. J’exerce en tant que professionnel du bien-être depuis 2013. A mon retour en France, je me suis formé en Fasciathérapie, spécialiste depuis 2019”. 

Une découverte grâce à un collègue : “avant de connaître la Fasciathérapie, j’avais déjà remarqué et ressenti ce tissu conjonctif au fil de mes pratiques de masseur , comme une gaine très soft qui permet de prendre contact. J’en avais entendu parler mais sans savoir vraiment de quoi il s’agissait. Ainsi, j’ai décidé de me former à cette méthode en m’inspirant du parcours de ce collègue. J’ai découvert le TMG concept, le site qui propose une formation en ligne. C’est une méthode à la base issue de l’ostéopathie. En me formant pendant 3 ans, j’ai pu développer cet aspect thérapeutique en plus de mon activité de masseur”.

Nicolas Luc, masseur au départ, à des bases solides dans le travail du corps : une expérience de danseur et de professeur de yoga, et déjà de bonnes notions d’anatomie. Il a toujours eu le souhait de proposer une thérapie manuelle pour aider les gens sans forcément se relancer dans 5 ans d’études d’ostéopathe : “C’est ce que j’ai apprécié avec la Fasciathérapie, le fait d’ acquérir son expérience par la pratique, comme une formation empirique….Grâce à cette formation, j’ai plus progressé sur le côté vasculaire, et les différentes pathologies que l’on peut traiter à travers la Fascia”.

Installé au cœur de Paris, Quartier du Marais. 

cabinet paris Fasciathérapie

Nicolas Luc est installé dans le Marais, Le Marais, c’est un grand village dans Paris, un quartier chargé d’histoire au patrimoine impressionnant, entre Bastille, République et Hôtel de Ville, un des  plus fréquentés de la capitale : “C’est un quartier très vivant à deux pas de Châtelet et République. J’exerce depuis 4 ans, installé dans un centre paramédical : WYW care, dans un cadre épuré et simple et je reçois en cabine individuelle”.

“Beaucoup de douleurs ont une origine psychique”

séance type de Fasciathérapie

“Il y a toujours une anamnèse à faire avant la pratique. Les pathologies que je traite le plus : les migraines et les céphalées, selon moi pas assez prises au sérieux. Lorsque le mouvement interne du crâne est perturbé, le système nerveux est soumis à une tension importante et handicapante au quotidien. D’où l’origine de l’expression « ça me prend la tête ! . Je traite également les maux de dos : lombalgie, dorsalgie, cervicalgie… ces parties-là sont très musculaires et je dois souvent traiter une densification du tissu qui entraîne un blocage au niveau du glissement des couches musculaires, ce qui crée une douleur. La Fascia est très efficace sur ce type de déséquilibre ; elle agit également beaucoup sur les douleurs chroniques, comme par exemple les reflux gastriques. On peut dire que souvent les somatisations se font avec le temps…Une entorse de la cheville peut se répercuter 10 ans plus tard sur une bascule du bassin par exemple. J’essaye donc de questionner la personne sur son passé pour avoir des informations utiles avant de m’attaquer au toucher, car beaucoup de douleurs ont une origine très psychique. Le temps d’écoute est aussi important que le temps de toucher. On ne travaille pas que sur la structure , l’humain aussi est au cœur de la méthode”.

La Séance type Fasciathérapie

“En début de séance, je pose mes mains sur les omoplates pour commencer, et je reste en inspirant profondément, les yeux fermés et je me répète « je suis entre ciel et terre ». C’est vraiment proche d’une pratique holistique, j’ai besoin de cette concentration pour être vraiment connecté avec ce corps sous mes mains. Je trouve ça merveilleux de juste ressentir le mouvement sous mes mains”.

MIEUX VOUS CONNAÎTRE

Vos qualités selon vous ?
“Bienveillant, à l’écoute et sympathique”.

Un coup de stress, que faites-vous ?
“Des massage et des séances de relaxation en Yin Yoga”.

Un message “bien-être” particulier à faire passer ?
“Prendre soin de ses fascias, car c’est prendre soin de son intériorité. De sa présence à Soi et de la connexion avec les autres”.

Une phrase ou une idée fétiche ?
“Rééquilibrer votre tonus pour libérer vos tensions”

Informations, actualités et prise de rendez-vous sur son profil Resalib :

Consulter le profil de Nicolas Luc Levé
Julie G.

Responsable communication & Journaliste web. Rédactrice en chef du blog LaMedecineDouce.com depuis 2014. Sophrologue par passion.